L’assurance décès et l’assurance obsèques

Si les deux termes sont très proches, le fonctionnement et les règles fiscales de l’assurance décès et de l’assurance obsèques sont à l’opposé. L’un sert à verser une prime aux bénéficiaires alors que l’autre permet de pouvoir verser un capital accumulé sur une période déterminée.

Les différences de contrats

À la différence de l’assurance obsèques, l’assurance décès est un contrat qui peut être à fond perdu.
Je m’explique. Il existe 2 types de contrats :

  • L’assurance décès temporaire
  • L’assurance décès permanente

Ainsi pour l’assurance décès temporaire, si vous décidez de couvrir le risque d’un décès potentiel dans une période prédéterminé  (entre vos 65 et vos 75 ans par exemple) alors que l’assurance décès est faite pour vous.
Si le décès intervient pendant la période prédéterminé, alors une prime (dont vous avez fixé le montant lors de la signature) sera versé aux ayants droit.

Pour l’assurance décès permanente, le principe est beaucoup plus simple. Vous cotisez toute votre vie auprès d’une compagnie qui reversera une prime au moment du décès à votre ayants droits.

L’assurance obsèques, elle, varie si vous souhaitez que la somme capitalisée soit reversé aux ayants droit ou si vous souhaitez qu’elle soit reversée à un organisme de pompes funèbres.

Les cotisations

Les cotisations elles sont les mêmes pour les deux contrats, à savoir :

  • Cotisations viagères : elles commencent au début du contrat et durent toute la vie de l’assuré.
  • Cotisations temporaires : elles commencent à un instant T et finissent à une déterminé dès le début du contrat (privilégiés pour l’assurance décès temporaire)
  • Cotisation unique

Vous l’aurez compris certaines cotisations s’applique donc à certains types de contrats d’assurance décès.

La fiscalité

Là encore la fiscalité change en fonction des contrats entre l’assurance décès et l’assurance obsèques.

L’assurance décès est une prime qui est versé aux ayants droit. C’est à dire que pendant toute la durée de vie du contrat, vous allez cotisé auprès d’une compagnie d’assurance pour couvrir un risque. Ces cotisations sont donc en dehors de votre patrimoine. Ainsi au moment du décès, les ayants droit vont toucher une prime dont le montant sera net de toute imposition (évidemment avec quelques exceptions en fonction de l’âge à laquelle les cotisations sont versées).

L’assurance obsèques elle, a une fiscalité qui se rapproché de l’assurance vie à savoir que vous allez verser chaque mois dans mensualité sur un contrat qui sera donc rattaché à votre patrimoine. Au moment du décès, les ayants droit toucheront la somme du contrat d’assurance obsèques moins les éventuelles fiscalité.

Vous l’aurez compris, les contrats d’assurance décès et d’assurance vie sont donc différents dans leur utilité.

L’un permet de verser un capital important à vos ayants droit qu’ils pourront utiliser comme bon leur semble alors que l’autre permet de payer vos funérailles avec une somme prédéfinie à l’avance qui aura pour but de payer les pompes funèbres.

Pour en savoir plus :